Pastorale du Saint Synode de l'Eglise Orthodoxe Roumaine, au premier Dimanche du Carême de la Nativité du Seigneur de l'an 2018

A la Sainte Communauté Monastique, Au Révérend Clergé Et Aux Fidèles bien Aimés du Patriarchat Roumain, Grâce, paix et joie de la part de Dieu, Père, Fils et saint Esprit et, de la nôtre, bénédiction paternelle

Révérends Pères, Preacuvioşi şi Preacucernici Părinţi, 

Bien-aimés frères et soeurs en Dieu,

       Le Carême de la Nativité du Seigneur est, en premier lieu, une préparation, une sanctification des pensées, des sens, de notre corps et de notre âme par le repentir, la Confession et la Communion, par la lecture plus fréquente des Saintes Ecritures et les écrits des saints, et par une attention spirituelle particulière pour que nous devenions un "temple sanctifié" dans nos âmes et dans nos corps.

       En cette période du Carême nous comprenons que, à côté de notre préparation spirituelle intérieure, nous devons également faire la charité, en offrant aux autres, en signe de notre amour fraternel, des dons spirituels et matériels, selon nos possibilités, et si nous n'avons aucun don matériel à faire, offrons au moins une bonne parole, un coup de main, un encouragement à une personne pauvre, seule et désespérée, attristée ou endeuillée. Cette charité ou cette offrande envers les autres représente notre préparation pour recevoir Celui Qui est le Grand Don, notre Sauveur Jésus Christ, qui nous a été donné par Dieu le Père "pour nous, les hommes, et pour notre salut".

       Par conséquent, le carême se joint à la prière et à la communion fréquente pour notre sanctification, mais aussi à la charité, en tant que signe de la présence de l'amour miséricordieux du Christ en nous. En fait, lorsque l'on reçoit un don matériel, on a les mains remplies, mais lorsqu'on offre quelque chose avec la joie et l'humilité, c'est le coeur qui se remplit de la présence de Dieu miséricordieux en nous-mêmes. 

       Que le Christ Seigneur nous aide à comprendre cette période de Carême non pas comme une période d'interdictions ou de restrictions, mais comme un temps pour croître dans la piété et la générosité ! Le péché de l'avidité nous asservit, mais la prière jointe à la charité nous rend libres. Lorsque nous prions, nous nous unissons au Dieu intangible et éternel, recevant dans nos âmes la paix et la joie. Mais lorsque nous utilisons les choses matérielles d'une façon passionnelle, nous nous unissons à des réalités limitées et éphémères, qui limitent le désir spirituel de l'âme humaine d'amour infini et éternel. Par conséquent, le vrai Carême est une occasion de liberté spirituelle : la liberté d'aimer plus Dieu par la prière et la liberté d'aimer plus notre prochain par les bonnes actions.

       Dans la main tendue de notre prochain nous devons voir toujours la main éternellement tendue du Christ envers nous. La main du pauvre qui demande l'aumône rejoint la main du Christ en nous qui offre. C'est pourquoi nous vous exhortons, cette année encore, à organiser dans les paroisses, les monastères, les doyennés et aux centres éparchiaux des collectes d'argent, d'aliments, de vêtements et de médicaments pour les distribuer à tous ceux qui se trouvent dans la souffrance et la nécessité, aux familles défavorisées avec beaucoup d'enfants, aux personnes seules sans enfants ou proches, de façon à ce que "votre superflu pourvoie pareillement à leur besoin" (2 Corinthiens 8, 14). 

       Nous prions le Dieu Très Miséricordieux de récompenser la générosité dont vous avez fait preuve par la collecte de l'automne dernier et à vous bénir tous avec Son amour, Sa miséricorde et Sa bonté divine, afin de montrer cette fois encore, pendant le Carême de la Nativité du Seigneur, beaucoup de prière et sollicitude envers les malades, ainsi que la charité envers tous ceux qui sont dépourvus de toute aide, et nous sommes persuadés, d'après ce que nous enseigne le Saint Apôtre Paul; que : " le secours de cette assistance non seulement pourvoit aux besoins des saints, mais il est encore une source abondante de nombreuses actions de grâces envers Dieu." (2 Corinthiens 9, 12).   

       Nous vous embrassons avec amour paternel et nous prions pour que "la grâce de notre Seigneur Jésus Christ, l'amour de Dieu le Père et la communion du Saint Esprit soient avec vous tous!” (2 Corinthiens 13, 13). Amen!

† D a n i e l

Archevêque de Bucarest,

Métropolite de la Munténie et du Dobroudja, Lieu-tenant du trône de la Césarée de Cappadoce et Patriarche de l’Eglise Orthodoxe Roumaine

17 Novembre 2018

Actualités

Programme des évêques de la MOREOM pour Dimanche 09 décembre 2018

Célébration de la Divine Liturgie dans le 27ème Dimanche après la Pentecôte (Guérison de la femme courbée)

» lire la suite

Programme des évêques de la MOREOM pour Jeudi 06 décembre 2018

Saint Nicolas, archev. de Myre en Lycie

» lire la suite

Programme des évêques de la MOREOM pour Dimanche 02 décembre 2018

32ème Dimanche après la Pentecôte (Guérison de l’aveugle de Jéricho)

» lire la suite

Programme des évêques de la MOREOM pour Vendredi 30 novembre 2018

†) St. Ap. André, le Premier-appelé, apôtre de la Roumanie

» lire la suite

Programme des évêques de la MOREOM pour Dimanche 25 novembre 2018

Célébration de la Divine Liturgie dans le 30ème Dimanche après la Pentecôte (Le riche notable – la garde des commandements)

» lire la suite

Programme des évêques de la MOREOM pour Mercredi 21 novembre 2018

(†) Entrée de la Mère de Dieu au Temple

» lire la suite