Lettre pastorale du Synode métropolitain de la Métropole Orthodoxe Roumaine d’Europe Occidentale et Méridionale pour la lumineuse célébration de la Descente du Saint Esprit


Au très pieux et très révérend Clergé,

à la Communauté monastique et au peuple confesseur de la vraie foi

de la Métropole Orthodoxe Roumaine d’Europe Occidentale et Méridionale,

Grâce, miséricorde et paix de la part du Dieu de miséricorde

Et, de la nôtre, bénédiction paternelle

 la Pentecôte - LE MYSTÈRE DE L'AMOUR RÉPANDU PAR L'ESPRIT SAINT

 

Je prierai le Père, et un autre consolateur vous sera donné pour être avec vous à jamais, l'Esprit de vérité, que le monde ne peut recevoir, parce qu'il ne le voit pas et ne le connaît pas" (Jn 14,16-17).

 

 

 

 

Très Révérends Pères,

Chers fidèles,

 

Nous célébrons tous aujourd'hui l'effusion de l'Esprit Saint et la fondation de l'Église à Jérusalem. Le sens de cette fête est contenu dans une parole des Actes des Apôtres : "Ils furent tous remplis de l'Esprit Saint" (Ac 2, 4). Que signifie "ils furent tous remplis de l'Esprit Saint" (Ac 2,4) et qu'ont ressenti les apôtres à ce moment-là ? Ils ont fait l'expérience bouleversante de l'amour de Dieu, ils se sont sentis inondés d'amour. L'apôtre Paul le confirme en disant que "l'amour de Dieu a été répandu dans nos cœurs par l'Esprit Saint qui nous a été donné" (Rm 5,5). Tous les saints qui ont fait une expérience profonde de l'action de l'Esprit Saint en témoignent dans leur vie et dans leurs écrits. Le premier fruit de la présence de l'Esprit Saint dans une personne est de lui faire sentir qu'elle est aimée de Dieu d'un amour divin et infini.

 

Le miracle du parler en langues est aussi le signe que quelque chose de nouveau s'est produit dans le monde (cf. Ac 2,4). Il est étonnant que ce parler en langues nouvelles et différentes, au lieu de créer la confusion, crée au contraire la compréhension et l'unité. À la tour de Babel, tout le monde parlait la même langue, mais à un moment donné, ils ne pouvaient plus se comprendre et il y avait une grande confusion. À la Pentecôte, tout le monde parle des langues différentes, mais tout le monde se comprend. Comment cela est-il possible ? Pour le savoir, il suffit d'observer ce que disent les bâtisseurs de la tour de Babel et ce que disent les apôtres du Seigneur à la Pentecôte. Les premiers disent : "Bâtissons-nous une ville et une tour dont le sommet atteigne le ciel, et faisons-nous un nom avant d'être dispersés sur la face de toute la terre. (Phil. 11:4). Ces hommes sont mus par un désir de puissance, ils veulent devenir célèbres, ils recherchent leur propre gloire, qui, comme toute gloire humaine, est vaine. À la Pentecôte, les apôtres témoignent des grandes œuvres de Dieu. Ils ne pensent pas à se faire un nom ou une renommée, mais à faire connaître le saint nom de Dieu. Ils ne cherchent pas à se faire connaître, mais ils annoncent l'Évangile du Seigneur Christ et le fait que Dieu est venu parmi nous, montrant que la véritable grandeur de l'homme est précisément le service. Aujourd'hui, quand l'Esprit Saint descend, le désir de pouvoir est remplacé précisément par le désir de servir, et la loi de l'égoïsme est remplacée par la loi de l'amour.

 

La prédication des saints apôtres est un message d'une importance vitale pour le monde d'aujourd'hui. Nous vivons à une époque où la communication s'est beaucoup développée, mais malheureusement seulement horizontalement. Plus la communication se développe, plus le manque de communion se fait sentir. Redécouvrir le sens de la Pentecôte chrétienne est la seule chose qui puisse empêcher notre société moderne de tomber de plus en plus dans une nouvelle tour de Babel. Toutes nos entreprises sont confrontées à un choix : elles peuvent être Babel ou la Pentecôte - l'effusion de l'Esprit Saint. Babel, si elle est dictée par l'égoïsme et le désir de dominer les autres ; Pentecôte, si elle naît d'un amour profond pour Dieu et du respect de la liberté d'autrui.

Fidèles bien-aimés,

 

Le Saint-Synode de l'Église orthodoxe roumaine a proclamé l'année 2024 "Année d'hommage au ministère pastoral et au soin des malades" et "Année commémorative de tous les saints guérisseurs sans argent (non rémunérés)" dans le Patriarcat roumain. Cette commémoration, ordonnée par notre Église, propose une méditation sur le mystère de l'amour de Dieu dans sa proximité la plus profonde avec la créature, c'est-à-dire avec la souffrance de ses créatures.

 

Par cet hommage, considéré également comme un approfondissement de la manière dont la pastorale des souffrants et des malades a été et est menée, l'Église nous pousse avant tout à contempler l'œuvre salvatrice du Seigneur Christ dans toute sa complexité et montre à la personne souffrante et malade qu'elle n'est pas privée de la miséricorde de Dieu, et que sa souffrance ne doit en aucun cas conduire à l'isolement, à la tristesse et à la mort, mais qu'en se " remettant entre les mains de Dieu " (cf. Lc 23, 46), la souffrance se transforme en joie et en communion, et en résurrection. Assumer sa propre souffrance et celle des autres devient une souffrance partagée par le Christ, c'est-à-dire la compassion pour la guérison de tous.

 

Fidèles bien-aimés,

 

Comme chaque année, en cette fête de la vie et de la sainteté, une collecte est organisée pour soutenir les projets pastoraux, missionnaires et sociaux de notre Métropolitain. Nous faisons donc à nouveau appel à la bonne volonté de chacun d'entre vous et nous vous demandons de soutenir la mission de notre Église ici en Europe occidentale, chacun selon ses moyens et "comme nous l'enseigne l'apôtre Paul, "car Dieu aime celui qui donne avec joie" (2 Cor. 9:7). De cette manière, nous pouvons nous aussi contribuer au réconfort et à l'aide de ceux qui sont plus nécessiteux que nous et de ceux qui souffrent, en faisant quelque chose d'agréable à Dieu lors de la glorieuse fête de la Pentecôte.

 

Que la grâce de l'Esprit Saint, qui est descendu aujourd'hui sur les saints disciples et apôtres à Jérusalem, vous rende tous participants de ses dons impérissables, dont le premier est "l'amour qui ne se dément pas" (I Cor. 13, 8), pour le renouvellement de la vie et pour notre salut !

 

 

Vos hiérarques et bergers, et désireux de tout ce qui est bon pour le salut,

 

 

† Le Métropolite Joseph,

de la Métropole Orthodoxe Roumaine d’Europe Occidentale et Méridionale

 

† L’Évêque Silouane,

du Diocèse Orthodoxe Roumain d’Italie

 

† L’Évêque Timothée,

du Diocèse Orthodoxe Roumain d’Espagne et du Portugal

 

† L’Évêque Marc de Neamts,

vicaire de l’Archevêché Orthodoxe Roumain d’Europe Occidentale

 

† L’Évêque Nectaire de Bretagne, 

vicaire de l’Archevêché Orthodoxe Roumain d’Europe Occidentale

 

† L’Évêque Athanase de Bogdana,

vicaire du Diocèse Orthodoxe Roumain d’Italie

 

† L’Évêque Théophile d’Ibérie,

vicaire du Diocèse Orthodoxe Roumain d’Espagne et du Portugal.

 

 

 

Donné en notre résidence à Paris, en la fête de la Descente du Saint Esprit,

23 juin, an de grâce 2024.

22 Juin 2024

Actualités

Programme des évêques de la MOREOM pour Dimanche 14 juillet 2024

Célébration de la Divine Liturgie dans le 3ème Dimanche après la Pentecôte (Les soucis de ce monde)

» lire la suite

Programme des évêques de la MOREOM pour Dimanche 30 juin 2024

Célébration de la Divine Liturgie dans le 1er Dimanche après la Pentecôte (de Tous les Saints)

» lire la suite

Programme des évêques de la MOREOM pour Samedi 29 juin 2024

Saints Apôtres Pierre et Paul

» lire la suite

Lettre pastorale du Synode métropolitain de la Métropole Orthodoxe Roumaine d’Europe Occidentale et Méridionale pour la lumineuse célébration de la Descente du Saint Esprit

» lire la suite

Programme des évêques de la MOREOM pour Dimanche 23 juin 2024

Célébration de la Divine Liturgie dans le 8ème Dimanche de Pâques - (†) Descente du Saint Esprit (Pentecôte)

» lire la suite

Programme des évêques de la MOREOM pour Dimanche 16 juin 2024

Célébration de la Divine Liturgie dans le 7ème Dimanche de Pâques (de sts Pères du 1er Concile œcuménique)

» lire la suite